Le Sphinx : petit coin de paradis à Mohammedia

Tel un Sphinx qui sublime la petite ville de Mohammedia, le Sphinx vient d’officialiser son inauguration cette semaine. En plein centre ville, les amoureux de coins tranquilles et paisibles peuvent bénéficier d’un des plus beaux jardins du pays, qui donne sur une jolie piscine, histoire de profiter de l’air pur, le tout dans un endroit magnifiquement hanté par son histoire. Révélations.

Les murs ont vécu, les couloirs ont beaucoup vu. Une chose est sûre, c’est que le Sphinx, ancienne maison d’hôtes qui renaît de ses cendres, a beaucoup de cachets. Hôtel, restaurant, lounge et boîte de nuit, le Sphinx peut se vanter d’avoir une histoire en marquant l’après-guerre et cela se voit, se sent. Inscrit au patrimoine national, le Sphinx est un bâtiment Art Déco, doté d’une architecture d’exception digne des empreintes urbaines du passé. «L’endroit a été construit en 1950 par Albert Planque, créé pour monter une maison close pour les militaires français. Ça s’est arrêté. Fin du protectorat. L’activité a continué.

Elle a été reprise par Madame André. On est passé de maison close à maison d’hôtes», explique Thierry Rougé, directeur d’exploitation de l’endroit qui a baptisé sa suite présidentielle «Jacques Brel». «Nous allons voir les filles chez la Madame André, et au fumoir de chez Jeff», fait référence au Sphinx et à ce qui s’y passait à l’époque. Aujourd’hui, l’endroit paisible et tranquille propose 15 chambres seulement, dont deux suites, pour se sentir uniques et privilégiés. «C’est un hôtel, restaurant. Nous avons voulu optimiser l’ouverture des différents avantages de ce petit coin de paradis : tout d’abord, la piscine, ensuite le lounge et le night-club jusqu’à 04h00 du matin», continue Thierry Rougé qui souhaite faire de l’endroit un club où on se sent comme à la maison, où l’on peut se retrouver entre amis, ou en famille…Pari réussi !