Criminalité – Arrestation à Mohammedia d’une bande de maîtres-chanteurs sur les réseaux sociaux

Chantage sur le Net. Sept jeunes, originaires de la ville de Oued Zem, ont comparu lundi devant le parquet général du tribunal de première instance de Mohammedia pour « chantage sexuel » après avoir menacé leurs victimes de publier sur les réseaux sociaux des photos et des vidéos les montrant nues, a-t-on appris de sources judiciaires.

Les en cause, qui ont choisi de s’installer dans la ville Mohammedia pour exercer leur activité criminelle, se présentaient à leurs victimes à travers les réseaux sociaux comme étant des ressortissants de pays du Golfe et parfois des Marocains, selon les mêmes sources.

Alertés par une des victimes de cette bande, les éléments de la police judiciaire de Mohammedia avec l’aide de la brigade technique et scientifique ont pu remonter jusqu’aux mis en cause et leur arrestation.

Les membres de cette bande se présentaient à leurs victimes comme étant des filles et leurs demandaient de « devenir leurs amis » avant de développer, au fil du temps, une relation de « désir sexuel virtuel », selon le site arabophone Hespress.

Une fois la victime piégée, les menaces commencent à pleuvoir …

Selon les enquêteurs, les membres de la bande demandaient à leurs victimes de se déshabiller et à exécuter des gestes à caractère sexuel sans se rendre compte qu’elles étaient filmées, ajoute le site.

Une fois leur victime piégée, les membres de la bande la faisaient chanter en menaçant de publier ses photos et vidéos sexuelles sur les réseaux sociaux au cas où elle ne paierait une certaine somme d’argent.

Lors de la perquisition de leur domicile, les enquêteurs ont découvert de nombreuses cartes d’identité nationale, des reçus d’encaissement d’argent provenant de différentes villes du Maroc et d’autres pays arabes en plus d’un ordinateur et de plusieurs téléphones portables, affirme-t-on.

Source : http://article19.ma/accueil/archives/108892