Casablanca : des sociétés turques impliquées dans des transferts illégaux de devises

Une enquête menée par la police judiciaire sur une banale affaire de vol impliquant des ressortissants turcs, installés à Mohammedia, a mis les enquêteurs sur la piste d’un réseau spécialisé dans le transfert illicite de devises vers la Turquie.

Le procès de sept ressortissants turcs, impliqués dans une affaire de vol dans la ville de Mohammedia, a conduit les enquêteurs à dévoiler une autre affaire plus délicate et à dimension internationale. En effet, les investigations menées par les limiers de la police judiciaire de Mohammedia sur l’affaire de vol, objet du procès des sept ressortissants turcs, a mis les enquêteurs sur la piste d’un réseau bien structuré de transfert illicite de devises.

Le modus operandi de ce réseau reste classique, mais il n’a pas été mis à nu aux points de contrôle, fait remarquer le quotidien Assabah dans son édition de ce jeudi 3 août. Et de préciser que ces trafiquants rassemblaient des billets de 100 et de 500 dollars ou euros, qu’ils prenaient soin de ranger dans des boitiers d’ordinateurs dépouillés de leurs pièces.

Cette ruse a réussi à tromper la vigilance des contrôles durant des années, affirment des sources du journal. Le cerveau de ce réseau fait l’objet d’un mandat d’arrêt international, lancé par les services de sécurité marocains en collaboration avec Interpol.

Le journal souligne d’ailleurs que l’affaire de vol tournait autour de billets en devises.

La déclaration de vol, déposée par un ressortissant turc qui accuse un de ses compatriotes, portait sur un montant de 33.000 euros et 40.000 dollars. Le plaignant avait déclaré aux enquêteurs que la somme en question avait été remise à son compatriote par l’intermédiaire de son chauffeur, de nationalité marocaine. Confronté à ces faits, l’accusé a fini par avouer. L’enquête, toujours en cours, s’intéresse désormais à des sociétés turques impliquées dans cette affaire.

Source : http://fr.le360.ma/societe/casablanca-des-societes-turques-impliquees-dans-des-transferts-illegaux-de-devises-129829