Baisse généralisée des prix en juin, sauf à El Jadida, Rabat et Meknès

Seules trois villes ont vu le prix moyen de l’immobilier au mètre carré augmenter en juin, selon le spécialiste immobilier Mubawab : El Jadida, Rabat et Meknès. Ailleurs, les prix ont baissé. Une tendance qui résulte, selon la plateforme en ligne, d’un réel déséquilibre entre l’offre et la demande.

Les promoteurs immobiliers cherchent à liquider leurs stocks d’invendus à tout prix. C’est en tout cas la conclusion du Baromètre Mubawab de l’immobilier pour juin 2018. Et pour cause, l’achat de biens a reculé de 7,01% le mois dernier comparativement à mai, selon la plateforme spécialisée. Pour infléchir cette tendance, le marché aurait ajusté ses prix. Selon le baromètre, mis à part à El Jadida, Rabat et Meknès, les prix des biens immobiliers ont baissé partout au Maroc le mois dernier.
Ainsi, par exemple, la capitale économique du Royaume affiche un repli de 0,63% du prix moyen au mètre carré, à 16.091 DH. La ville ocre enregistre pour sa part une baisse de 0,28% à 14.934 DH/m². À Agadir, Mubawab a relevé une dépréciation de 2,29% à 9.788 DH/m² en moyenne. La baisse la plus prononcée a concerné Tétouan (-3,21%) où le prix moyen ressort à 9.993 DH/m².
Pour les trois villes ayant connu la tendance inverse, le Baromètre fait état d’une hausse mensuelle du prix moyen au mètre carré de 1,02% à Meknès à 5.594 DH. El Jadida lui emboite le pas avec une progression de 0,79% à 7.360 DH/m². À Rabat, les prix atteignent 17.030 DH/m² en moyenne, soit une appréciation de 0,13%.

Si les prix proposés par les promoteurs ont tendance à baisser, les superficies mises en vente s’inscrivent dans une courbe fluctuante. À Rabat, la superficie moyenne mise sur le marché passe de 140 à 142 m² (+1,42%) d’un mois à l’autre. Cette hausse est plus importante à Mohammedia (+2,1%), avec une superficie moyenne qui atteint 97 m². L’offre demeure inchangeable à Casablanca et Essaouira, avec des superficies moyennes respectives de 123 et 81 m².
«Fès entame le bal des chutes des surfaces moyennes mises en vente avec un repli de 1,72%», souligne Mubawab. La capitale spirituelle affiche une superficie moyenne de 114 m² en juin. À Marrakech et Tanger, une diminution de 0,90% à 110 m² est relevée pour juin 2018.
Par ailleurs, si en juin les ventes ont baissé, la location, elle, a pris de la vitesse. Saison estivale oblige, la location prend 9,3% en juin, selon la plateforme immobilière.

Source : https://lematin.ma/journal/2018/baisse-generalisee-prix-juin-sauf-el-jadida-rabat-meknes/296824.html